Mémo : Configuration d’IPMP sur un serveur solaris

mardi 3 mai 2011
par  Jerome ROBERT
popularité : 3%

Configuration d’IPMP sur un serveur solaris


0. Ce connecter sur la console du serveur


1. La version pour faire de IPMP est Au minimum Solaris 8 10/00.

pour le vérifier il faut regarder le contenue de /etc/release


2. le fichier de configuration IPMP est :

/etc/default/mpathd

 

#cat /etc/default/mpathd

#
#pragma ident "@(#)mpathd.dfl 1.2 00/07/17 SMI"
#
# Time taken by mpathd to detect a NIC failure in ms. The minimum time
# that can be specified is 100 ms.
#
FAILURE_DETECTION_TIME=10000
#
# Failback is enabled by default. To disable failback turn off this option
#
FAILBACK=yes
#
# By default only interfaces configured as part of multipathing groups
# are tracked. Turn off this option to track all network interfaces
# on the system
#
TRACK_INTERFACES_ONLY_WITH_GROUPS=yes

 

Pour information :
FAILURE_DETECTION_TIME=10000 ==> 10 secondes


3. Il faut deux interfaces réseaux, 4 adresses IP et un nom de groupe IPMP

 . 2 adresses IP pour les cartes
 . 2 adresses IP pour l’interface de teste
 . 1 nom de groupe IPMP (ex : ipmp-oper) (le nom doit être autre que NULL)

Mise à jour du fichier /etc/hosts

@IP1 NomInterface1
@IP2 NomInterface2
@IP3 NomInterfaceDeTest1
@IP4 NomInterfaceDeTest2


4. la variable local-mac-address ? doit être à "true"

# eeprom |grep local-mac-address
local-mac-address ?=true

sinon : eeprom ’local-mac-address ?=true’

ou, ou en ajoutant @MAC en ajouter "ether 06:05:04:03:02" dans le fichier /etc/hostname.INTERFACE

 


5. création/modification des fichiers de configuration des interfaces

cat /etc/hostname."Interface1"

NomInterface1 netmask + broadcast + group ipmp-oper up
addif NomInterfaceDeTest1 deprecated netmask + broadcast + -failover up

cat /etc/hostname."Interface2"
NomInterface2 netmask + broadcast + group ipmp-oper up
addif NomInterfaceDeTest2 deprecated netmask + broadcast + -failover up

explication :

 

NomInterface1   Assigne l’adresse associée au nom de NomInterface1
netmask +    Cherche le masque dans la base netmasks
 broadcast +    Assigne une adresse de broadcast par défault associée au netmask.
group ipmp-oper    Affecte le nom ipmp-oper au groupe IPMP.
 up    Démarre l’interface et initialise l’adaptateur.
addif NomInterfaceDeTest1    Crée la prochaine interface virtuelle disponible et lui assigne l’adresse IP associée au nom du hôte NomInterfaceDeTest1
deprecated     Positionne le flag déprécié. Les adresses dépréciées ne sont utilisées pour le trafic en sortie
 sauf s’il n’existe aucune autre adresse liée à cette interface ou qu’une application utilise cette adresse de manière explicite. 
 La commande ifconfig -a montre le flag DEPRECATED associé à cette interface.
 -failover     Marque l’adresse comme une adresse de nonfailover.
 Les adresses de ce type restent positionnées lorsque l’interface est en panne. 
 La commande ifconfig -a montre le flag NOFAILOVER associé à cette interface.

 

6. redémarrer le serveur pour valider les fichiers de configuration

init 6

Pour information :

Pour vérifier le bon fonctionnement de l’IPMP, nous pouvons utiliser la commande if-mpadm

Pour détacher une interface : if_mpadm -d NomInterface
Pour réattacher une interface : if_mpadm -r NomInterface
 

 

 

Autre possibilité avec une seule IP :

# cat /etc/hostname.InterfacePrincipal
NomServeur netmask + broadcast + group oper up


# cat /etc/hostname.InterfaceSecours
group oper standby up




# ifconfig -a
lo0 : flags=2001000849<UP,LOOPBACK,RUNNING,MULTICAST,IPv4,VIRTUAL> mtu 8232 index 1
 inet 127.0.0.1 netmask ff000000
e1000g0 : flags=1000843<UP,BROADCAST,RUNNING,MULTICAST,IPv4> mtu 1500 index 2
 inet 192.168.197.139 netmask ffffffc0 broadcast 10.233.197.191
 groupname oper
 ether 0:10:0f:9f:f0:a6
e1000g0:1 : flags=1000843<UP,BROADCAST,RUNNING,MULTICAST,IPv4> mtu 1500 index 2
 inet 0.0.0.0 netmask ff000000 broadcast 0.255.255.255
e1000g1 : flags=69000842<BROADCAST,RUNNING,MULTICAST,IPv4,NOFAILOVER,STANDBY,INACTIVE> mtu 0 index 3
 inet 0.0.0.0 netmask 0
 groupname oper
 ether 0:10:0f:9f:f0:a7

#Pour tester la bascule, on va détache l’interface Principal de la configuration IPMP
# if_mpadm -d e1000g0

# ifconfig -a
lo0 : flags=2001000849<UP,LOOPBACK,RUNNING,MULTICAST,IPv4,VIRTUAL> mtu 8232 index 1
 inet 127.0.0.1 netmask ff000000
e1000g0 : flags=89000842<BROADCAST,RUNNING,MULTICAST,IPv4,NOFAILOVER,OFFLINE> mtu 0 index 2
 inet 0.0.0.0 netmask 0
 groupname oper
 ether 0:10:0f:9f:f0:a6
e1000g1 : flags=21000843<UP,BROADCAST,RUNNING,MULTICAST,IPv4,STANDBY> mtu 1500 index 3
 inet 0.0.0.0 netmask ff000000 broadcast 0.255.255.255
 groupname oper
 ether 0:10:0f:9f:f0:a7
e1000g1:1 : flags=21000843<UP,BROADCAST,RUNNING,MULTICAST,IPv4,STANDBY> mtu 1500 index 3
 inet 192.168.197.139 netmask ffffffc0 broadcast 10.233.197.191

#Pour tester la bascule, on va rattache l’interface Principal de la configuration IPMP
# if_mpadm -r e1000g0

# ifconfig -a
lo0 : flags=2001000849<UP,LOOPBACK,RUNNING,MULTICAST,IPv4,VIRTUAL> mtu 8232 index 1
 inet 127.0.0.1 netmask ff000000
e1000g0 : flags=1000843<UP,BROADCAST,RUNNING,MULTICAST,IPv4> mtu 1500 index 2
 inet 192.168.197.139 netmask ffffffc0 broadcast 10.233.197.191
 groupname oper
 ether 0:10:0f:9f:f0:a6
e1000g0:1 : flags=1000843<UP,BROADCAST,RUNNING,MULTICAST,IPv4> mtu 1500 index 2
 inet 0.0.0.0 netmask ff000000 broadcast 0.255.255.255
e1000g1 : flags=69000842<BROADCAST,RUNNING,MULTICAST,IPv4,NOFAILOVER,STANDBY,INACTIVE> mtu 0 index 3
 inet 0.0.0.0 netmask 0
 groupname oper
 ether 0:10:0f:9f:f0:a7
 


Navigation

Articles de la rubrique

Statistiques

Dernière mise à jour

mercredi 5 juillet 2017

Publication

264 Articles
Aucun album photo
Aucune brève
6 Sites Web
2 Auteurs

Visites

248 aujourd’hui
238 hier
537311 depuis le début
10 visiteurs actuellement connectés