Configuration d’un client NFS

vendredi 17 avril 2009
par  Jerome ROBERT
popularité : 6%


Configuration d’un client NFS :

 

1° Vérifier la cohérence des UID et GID des utilisateurs

2° Vérifier la présence du sous-systèmes NFS dans le noyau.

HP-UX 10.30 et antérieurs

 

Si le fichier /stand/system a servi pour le noyau actif

grep -n -e nfs -e lan /stand/system

 

HP-UX 11.00 et ultérieures

 

Utilisation de la commande kmsystem

kmsystem | grep -e nfs -e lan

3° Modification /etc/rc.config.d/nfsconf

il faut que NFS_CLIENT=1

NFS_CLIENT=1

lancement de /sbin/init.d/nfs.client, si la valeur est 1

NFS_SERVER=0

lancement de /sbin/init.d/nfs.server, la valeur est 1
pour le serveur

NUM_NFSD=4

lancement de /usr/sbin/nfsd (valeur par défaut 4)

NUM_NFSIOD=4 

lancement de /usr/sbin/biod (valeur par défaut 4)

PCNFS_SERVER=1

lancement de /usr/sbin/rpc.pcnfsd (facultatif)

START_MOUNTD=1

lancement de /usr/sbin/rpc.mountd, si la valeur est 1

 

4° Lancement du script /sbin/init.d/nfs.client

/sbin/init.d/nfs.client start

 

5° Pour accéder aux ressources :

Il y a deux possibilités, un montage temporaire avec la
commande mount ou un montage au boot du système avec
fstab.

A° Utilisation de la commande mount :

Exemples de montage :  mount -F  type serveur :/répertoire  /répertoire_de montage

mount -v

Affiche les FS montés

mount -F nfs venus :/home/pierre /home/pierre

 

mount /home/pierre

Si /home/pierre est inscrit dans /etc/fstab

mount -aF nfs

Montage de tout les FS de type NFS figurant dans /etc/fstab

mount -F nfs -o hard venus :/home/jerome /home/jerome

Ré émet la requête auprès du serveur
jusqu’à ce quelle aboutisse

mount -F nfs -o soft,retry=6 venus :/home/jerome /home/jerome

Montage en arrière plan, il y aura 6 essais avant
l’abandon de la requête

Exemple de démontage : umount -F  type serveur :/répertoire  /répertoire_de montage

umount machine :/home/pierre

 

umount /home/pierre

 

umount -a -F nfs

Démontage de toutes les entrées nfs dans
/etc/fstab

umount -a

Démontage de toutes les entrées dans /etc/fstab

 

B° Utilisation de /etc/fstab :

Le fichier /etc/fstab est lu dans la phase de boot pour indiquer
les FS a monter.

venus :/home/jerome

/home/jerome

nfs

defaults

0

0

serveur et ressource exportée

répertoire de montage

type de FS

options de montage

inutilisé

N° de passe fsck

 

6° Divers :

Options NFS de la commande mount :

bg

Si la première
tentative de montage échoue, réessayer en tache de
fond.

fg

Réessayer au
premier plan (valeur par défaut).

retry=n

Initialise le nombre
de relances de tentatives de montage à n (valeur par défaut
= 1).

rsize=n

Définit à n octets la taille de la
mémoire tampon de lecture (valeur par défaut = 8
Ko).

wsize=n

Définit à
n octets la taille de la mémoire tampon d’écriture
(valeur par défaut = 8 Ko).

timeo=n

Établit à
n-dixiemes de secondes (valeur par défaut = 7), la valeur
du délai d’attente NFS. Remarquez que chaque fois que ce
délai est dépasse, sa valeur double. S’il est de 0.7
secondes la première fois, par exemple, il est de 1.4
secondes, la fois suivante, de 2.8 secondes, la troisième
fois et de 5.6 secondes la quatrième fois (en supposant que
la valeur de retrans= soit égale à 4). Le
dépassement du délai d’attente peut se produire dans
les cas de figure suivants : panne du réseau, panne d’un
système, réseau, unité de disque ou CPU
surcharges et ralentissement du temps de propagation (passerelle
lente).

retrans=n

Établit à
n (valeur par défaut = 4), le nombre de
retransmissions NFS, c’est a dire le nombre de fois
ou
vous pouvez outrepasser le délai
d’attente, avant d’abandonner définitivement.

port=n

Définit à
n le numéro de port IP du serveur (le port habituellement
utilise par les serveurs NFS est la valeur par défaut).

soft

Ré-émet
n fois la requête de montage, conformément
a
la valeur spécifiée à
la suite de (option retry=. Si le serveur ne
répond pas, vous recevez un message d’erreur.

hard

Ré émet
la requête de montage jusqu’à ce que le serveur
réponde (valeur par défaut).

intr

Permet les
interruptions dans le cas de montages "hard" (valeur par
défaut).

nointr

Ignore les
interruptions dans le cas de montages "hard".

devs

Autorise les accès
aux périphériques locaux (valeur par défaut).

nodevs

Refuse les accès
aux périphériques locaux.

rw

Autorise les accès
en lecture-écriture (valeur par défaut)

ro

Autorise les accès
en lecture uniquement

suid

Autorise
1’utilisation du "set user ID" (valeur par défaut).

nosuid

Refuse 1’utilisation
du "set user ID".

noac

Supprime les attributs d’un nouveau client lors de
l’ouverture d’un fichier. Supprime la mise en mémoire cache
des attributs et du nom (consultation) d’un nouveau client.

nocto

Supprime la mise en mémoire cache des attributs et du
nom (consultation) d’un nouveau client.

acregmin=n

Conserve les attributs en mémoire cache
pendant au moins n secondes après la modification de
fichier.

acregmax=n

Ne conserve pas les attributs en mémoire
cache pendant plus de n secondes après la modification de
fichier.

acdirmin=n

Conserve les attributs en mémoire cache
pendant au moins n secondes après la mise à

jour de répertoire.

acdirmax=n

Ne conserve pas les attributs en mémoire
cache pendant plus de n secondes après la modification de
répertoire.

actimeo=n

Établit à
n secondes les temps minimum et maximum
associes aux fichiers et répertoires réguliers.




Commentaires  forum ferme

Navigation

Statistiques

Dernière mise à jour

mercredi 5 juillet 2017

Publication

264 Articles
Aucun album photo
Aucune brève
6 Sites Web
2 Auteurs

Visites

248 aujourd’hui
238 hier
537311 depuis le début
10 visiteurs actuellement connectés